les personnes atteintes de Glaucome
Bien souvent, on ignore pourquoi le glaucome apparaît et pourquoi il touche certaines personnes plutôt que d'autres. Cependant, des populations à risques ont été identifiées.
En effet des facteurs de risque, souvent associés au glaucome, sont retrouvés chez ces populations à risque.
Néanmoins, rarement, il peut exister des personnes atteintes de glaucome sans que l'on  ne trouve le moindre facteur de risque, y compris l'élévation de la pression à l'intérieur de l'œil. A l'inverse on peut trouver des personnes porteuses de facteurs de risques sans qu'elles soient affectées par le glaucome.

 

Les facteurs de risque les plus importants sont :

 

  • L'élévation de la pression à l'intérieur de l'œil au-dessus de 21 mm Hg, ce facteur doit être systématiquement corrélé et corrigé en fonction de l'épaisseur de la cornée. Cependant il existe des glaucomes dit à "pression normale", et vice-versa il existe des personnes ayant une pression de l'œil supérieure à 21mm Hg sans atteinte du nerf optique et par conséquent sans glaucome.
  • L’hérédité est forte avec un risque plus élevé si un parent est atteint de glaucme.
  • l'âge: la fréquence du glaucome augmente à partir des 40 ans, et le risque d'être touché par le glaucome est multiplié par 10 au-dessus de l'âge de 75 ans.
  • Les populations noires dites "mélanodermes"  sont 4 fois plus exposées que les autres, et les glaucomes dans ces populations, comme les africains sub-sahariens ou les afro-américains, sont plus précoces et plus sévères.
  • Les maladies cardio-vasculaires (en particulier celles qui s’accompagnant de fluctuations de la tension artérielle : par exemple, les baisses de la pression artérielle pendant la nuit et le sommeil).
  • La myopie, sutout quand elle forte.
  • La cornée fine, facteur plus fréquent  entre-autre chez les maghrébins et les scandinaves.
  • Le diabète, la migraine, les apnées du sommeil...   
  • La prise des corticoïdes que ce soit sous forme de collyres ou par voie générale peut être à l'origine d'un glaucome ou aggraver un glaucome pré-existant. Il est regrettable de voir ces médicaments délivrés parfois en pharmacie sans ordonnance et sans contrôle préalable chez l'ophtalmologiste, et sans surveillance régulière de la pression intra-oculaire chez le médecin ophtalmlogiste.
Parfois le glaucome est associé a un problème précis tel que :
 
  • Un traumatisme brutal sur l'œil.
  • Après une chirurgie de l'œil.
  • Un autre problème dans l'oeil : cataracte, uvéite chronique...
 En conclusion, bien que nous connaissons des facteurs de risque associés au glaucome, que nous pouvons calculer le risque pour un individu à développer un glaucome, nous ne connaissons toujours pas la cause ou les causes directes du glaucome.
C'est pour cette raison qu'il faut absolument consulter régulièrement un ophtalmologiste et se faire dépister du glaucome.